Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Aube

Madame Flavie Serrière Vincent-Petit nommée chevalier de la Légion d'honneur
Vendredi 12 octobre 2018, Madame Isabelle Pallot-Frossard, conservatrice générale du patrimoine et directrice du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France à remis l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur à Madame Flavie Serrière Vincent Petit.
Les locaux du Conseil Départemental de l'Aube, présidé par Monsieur Philippe Pichery, ont accueilli cette cérémonie qui a vu couronner les mérites de cette restauratrice et créatrice de vitraux dont la renommée a largement dépassé nos frontières.
Cette femme de grand talent a vu son orientation se préciser en 1995. Alors que titulaire d'un DEUG et d'une licence d'histoire obtenue à l'Université Paris X, elle se tourne vers le vitrail, suit les enseignements et devient assistante de restauration du maître verrier Alain Vinum à Troyes. En collaboration avec cet atelier, elle participe notamment à la restauration des vitraux médiévaux des cathédrales de Strasbourg et de Châlons en Champagne, des vitraux du XVIème siècle de la cathédrale et de l'église Saint Urbain à Troyes, de l'église St Pierre de Chartres, à la rénovation des vitraux de Tiffany à New-York et encore de ceux de la cathédrale de Liège en Belgique. Cette dernière restauration lui vaudra l'attribution du prix Jacques Lavalleye-Coppens par l'Académie Royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique.
Elle poursuit sa formation de 2000 à 2005 en obtenant une maitrise d'Histoire Médiévale, puis se lance dans une maîtrise des Sciences et Techniques de Conservation-Restauration des Biens Culturels à la Sorbonne.
C'est ainsi qu'en 2005, elle devient la septième certifiée en Sciences et Techniques du Vitrail depuis la création de ce diplôme en 1973. En 2010 enfin, un Master Verre Design et Architecture suivi à l'École Nationale d'Architecture de Nancy vient parachever ce palmarès.
En 2012, elle fonde à Troyes avec son mari son propre atelier de création et de restauration de vitraux qui emploie maintenant quinze personnes. Il est à ce jour l'un des rares en France capable de prendre en charge des restaurations complexes et de proposer la conservation préventive des vitraux et des serrureries anciennes, ainsi que des créations contemporaines d'accompagnement des vitraux et de l'architecture.
Non contente d'intervenir sur les Monuments Historiques, elle entreprend aussi avec bonheur des projets d'architecture civile comme les vitraux du Conseil Départemental de l'Aube ou de la Maison Rachi pour tenter de montrer qu'en tant qu'élément d'architecture le vitrail peut trouver une place nouvelle dans la construction d'aujourd'hui à l'instar de ce qu'il était dans les édifices cultuels anciens.
C'est donc une femme en tous points remarquable que plusieurs membres de notre section de la SMLH ainsi que notre porte drapeau ont entourée pour l'accueillir au moment de son entrée au sein du premier Ordre National de la France.


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016